Menu

Sous la menace de la Fesci, les élèves du lycée Mamie Fêtai renvoyés à la maison



Le proviseur du lycée Mamie Fêtai de Bingerville (Banlieue Est d’Abidjan), Dao Madona, a été contraint de renvoyer les élèves à la maison mardi 10 janvier 2017, sous la menace de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI) en raison de la grève des fonctionnaires entamée lundi 9 janvier 2017, sur toute l’étendue du territoire national, a-t-on constaté  sur place. Pour Mme Dao, cette mesure vise à « protéger » les apprenants de son établissement contre tout danger qui pourrait survenir de ce mouvement. « Je voudrais d’abord, au nom de l’administration et des enseignants du lycée Mamie Fêtai de Bingerville, vous dire merci d’être venus. Les enseignants ont reçu des menaces », a-t-elle révélé.
Adams T
Mercredi 11 Janvier 2017


Nouveau commentaire :

Vous êtes libre de commentez le contenu de ce site mais abstenez-vous de proférer des injures à 'encontre de qui due ce soit.
Merci de votre compréhension.
Abidanactu.com

Actu en Filet

Bombardement au Nigeria : le bilan pourrait atteindre 236 morts, selon un responsable local

Côte d’Ivoire : Le gouvernement demande aux fonctionnaires de "reprendre le service" et annonce une nouvelle rencontre

Situation sociale: Déclaration des femmes du RHDP

Le ras-le-bol des habitants de Bouaké

La CEDEAO annonce l'exil de Yahya Jammeh en Guinée Equatoriale et d'autres mesures

L'avion de Yaya Jammeh a atterri à l'aéroport international de Conakry

Poursuite de la grève des fonctionnaires en Côte d’Ivoire

Etats-Unis: Donald Trump tient le feu nucléaire à portée de main

IL TIRE UNE BALLE DANS LA TÊTE DU CHAUFFEUR DE TAXI POUR NE PAS PAYER SA COURSE

Vos Idées

Situation sociopolitique: Anaky Kobena condamne la gestion de la crise par Ouattara

Mutinerie et grève généralisée dans l’administration: Odette Lorougnon exige la démission de Ouattara

RECONDUCTION DE LA GREVE DES FONCTIONNAIRES – IMBROGLIO AUTOUR DE L’ACCORD AVEC LES MUTINS/ REACTION DE PATRICK SAHI LOUA, PRESIDENT de la SOCIETE CIVILE DIGNE DE COTE D’IVOIRE

Le coup d’éclat militaire en Côte d’Ivoire est-il un coup de semonce ?

Procès aux assises d’Abidjan: Qui va libérer Ehivet Simone Gbagbo

Gambie : les cinq scénarios pour une sortie de crise

Pourquoi il faut sauver la CPI

Réaction de Koné Boubacar à la décision de la Cour africaine de justice contre la CEI

"L’impasse du procès de Simone Gbagbo est celle d’un procès en sorcellerie"