Menu

Soumaila Bakayoko, Chef d’état Major des armées, Gervais Kouakou, Commandant supérieur de la Gendarmerie et Brindou M’Bia, DG de la Police, demis de leurs fonctions



Le président de la République, Alassane Ouattara a signé ce lundi trois décrets mettant fin successivement aux fonctions du Chef d’Etat major général Soumaila Bakayoko, du Directeur général de la Police Brindou M’Bia et du Commandant supérieur de la Gendarmerie, Gervais Kouassi.

Ils sont remplacés par le Général Touré Sékou en qualité de Chef d’Etat major général, le Général Nicolas Kouakou Kouadio nommé Commandant supérieur de la gendarmerie et le général Youssouf Kouyaté qui occupe désormais les fonctions de Directeur général de la Police.

Le communiqué lu par le Secrétaire général de la présidence, Amadou Gon Coulibaly n’évoque pas les raisons du changement du commandement militaire par le président de la République.

Il convient de rappeler que Soumaila Bakayoko assurait jusqu’à ce jour les fonctions de chef d’état major général par la volonté du président Ouattara, car depuis deux ans, il est admis officiellement à faire valoir ses droits à la retraite.
Lundi 9 Janvier 2017


Nouveau commentaire :

Vous êtes libre de commentez le contenu de ce site mais abstenez-vous de proférer des injures à 'encontre de qui que ce soit.
Merci de votre compréhension.
Abidanactu.com

Dans la même rubrique :
< >

Abidjan Post

Une macabre découverte dans l'estomac de ce crocodile

Procès de Gbagbo et Blé Goudé: Les aveux d'un journal pro-Ouattara

RHDP: Le PIT devient un membre à part entière

L’opposant pro-Gbagbo Sam l’Africain déféré à la MACA, jugé le 31 mars pour avoir outragé Ado

FOOTBALL: Voici le tableau des QUARTS DE FINALE DE L'EUROPA LEAGUE

MISS CI : une ancienne candidate assassinée chez elle

Interview-Maurice Kakou Guikahué, CSE du Pdci-Rda, très en colère: "Joël Nguessan doit cesser d'ouvrir la bouche."

Procès de Gbagbo-Blé Goudé: Le général Kassaraté confirme les attitudes néocoloniales de la France

Edouard Kassaraté : « Il y avait un service d’écoute français à la résidence présidentielle »

Le 11e refus de libérer Laurent Gbagbo divise les juges de la CPI