Menu

Présidentielle en Gambie : la Cour suprême ne statuera pas sur le recours de Yahya Jammeh avant plusieurs mois

Faute de juges disponibles, la Cour suprême gambienne a annoncé mardi ne pas pouvoir statuer avant plusieurs mois sur le recours du président Yahya Jammeh contre sa défaite électorale face à l'opposant Adama Barrow.



Présidentielle en Gambie : la Cour suprême ne statuera pas sur le recours de Yahya Jammeh avant plusieurs mois

« Nous ne pourrons statuer que lorsque la Cour sera au complet », avec l’arrivée de juges attendus du Nigeria et de Sierra Leone, a précisé Emmanuel Fagbenle, président de la Cour suprême dont l’audience était prévue aujourd’hui. Car manquant de magistrats nationaux suffisamment qualifiés et expérimentés, la Gambie est obligée de solliciter des juges étrangers.

Battu de quelque 19 000 voix lors de l’élection présidentielle du 1er décembre, le chef de l’État en exercice Yahya Jammeh a porté l’affaire en justice. Le 13 décembre, son parti, l’APRC, a saisi la Cour suprême d’une demande d’annulation de l’élection, arguant d’irrégularités dans la comptabilisation des votes et l’organisation du scrutin. Deux autres recours ont également été déposés le 3 janvier, dont une émanant du chef de l’État lui-même.

Un litige à résoudre d’urgence

Emmanuel Fagbenle a appelé en conséquence « les parties au litige à le résoudre pacifiquement avant que la transition (entre Jammeh et Barrow, ndlr) ne s’achève », le 19 janvier. Yahya Jammeh a assuré le 20 décembre qu’il ne céderait pas le pouvoir tant que la Cour suprême n’aurait pas statué sur ses recours.

Soumis à une forte pression internationale, le pouvoir semble se braquer de plus en plus. Après avoir limogé hier douze ambassadeurs  qui l’avaient enjoint à quitter le pouvoir, le président a démis de ses fonctions son ministre de la Communication Sheriff Bojang Jr.

Mardi 10 Janvier 2017


Nouveau commentaire :

Vous êtes libre de commentez le contenu de ce site mais abstenez-vous de proférer des injures à 'encontre de qui due ce soit.
Merci de votre compréhension.
Abidanactu.com

Dans la même rubrique :
< >

Abidjan Post

Adama Barrow dit ses vérités après le départ de Jammeh

CAN 2017 : l’Égypte arrache la victoire et se rapproche des quarts

Mutinerie Côte d’Ivoire – La poudriere d’Akouedo cassée et des armes et munitions emportées

Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir dans un discours prononcé en pleine nuit

Donald Trump investi président des Etats-Unis

Mutinerie: Deux gendarmes arrêtés suite à des tirs à San Pedro

Face aux menaces d'attaque imminente de la CEDEAO, Jammeh se résigne et accepte de partir d'ici ce soir

Retour de crise en Côte-d'Ivoire

Côte d’Ivoire : du cash comme remède à « l’épilepsie sociale » ? Tout sur le conseil des ministres y consacré

Les gardes pénitentiaires se mutinent: Toutes les prisons fermées jusqu’à nouvel ordre