Menu

Pour Affi N’Guessan, la nomination du vice-président est anti-démocratique



ABIDJANACTU.COM Le président du Front populaire ivoirien (FPI, opposition), Pascal Affi N’guessan, estime que la désignation, mardi 10 janvier 2017, par le président de la République, Alassane Ouattara, du vice-président, est « anti-démocratique »  et que l’annonce de son choix (chef de l’Etat) à l’hémicycle est « un scénario visant à sauver les apparences ». « Ils ont essayé de donner un vernis de légitimité à un choix qui est manifestement anti-démocratique, puisque la Constitution dit clairement que le vice-président doit être élu en même temps que le président.  Etant donné que ça n’a pas été le cas, ils ont essayé de sauver les apparences en organisant ce scénario du passage à l’Assemblée nationale », dénonce le président des frontistes.
Adams T
Mercredi 11 Janvier 2017


Nouveau commentaire :

Vous êtes libre de commentez le contenu de ce site mais abstenez-vous de proférer des injures à 'encontre de qui due ce soit.
Merci de votre compréhension.
Abidanactu.com

Actu en Filet

Bombardement au Nigeria : le bilan pourrait atteindre 236 morts, selon un responsable local

Côte d’Ivoire : Le gouvernement demande aux fonctionnaires de "reprendre le service" et annonce une nouvelle rencontre

Situation sociale: Déclaration des femmes du RHDP

Le ras-le-bol des habitants de Bouaké

La CEDEAO annonce l'exil de Yahya Jammeh en Guinée Equatoriale et d'autres mesures

L'avion de Yaya Jammeh a atterri à l'aéroport international de Conakry

Poursuite de la grève des fonctionnaires en Côte d’Ivoire

Etats-Unis: Donald Trump tient le feu nucléaire à portée de main

IL TIRE UNE BALLE DANS LA TÊTE DU CHAUFFEUR DE TAXI POUR NE PAS PAYER SA COURSE

Vos Idées

Situation sociopolitique: Anaky Kobena condamne la gestion de la crise par Ouattara

Mutinerie et grève généralisée dans l’administration: Odette Lorougnon exige la démission de Ouattara

RECONDUCTION DE LA GREVE DES FONCTIONNAIRES – IMBROGLIO AUTOUR DE L’ACCORD AVEC LES MUTINS/ REACTION DE PATRICK SAHI LOUA, PRESIDENT de la SOCIETE CIVILE DIGNE DE COTE D’IVOIRE

Le coup d’éclat militaire en Côte d’Ivoire est-il un coup de semonce ?

Procès aux assises d’Abidjan: Qui va libérer Ehivet Simone Gbagbo

Gambie : les cinq scénarios pour une sortie de crise

Pourquoi il faut sauver la CPI

Réaction de Koné Boubacar à la décision de la Cour africaine de justice contre la CEI

"L’impasse du procès de Simone Gbagbo est celle d’un procès en sorcellerie"