Menu

La filière café-cacao en lambeaux



La filière café-cacao en lambeaux
Le prix d’achat bord champ du cacao a été fixé par décret par Alassane  Ouattara à 1.100 fcfa/kg. Le prix à la bourse de Londres est de 1.380 fcfa/kg. Le prix à l’exportation imposé par le conseil du café cacao est de 1.850 fcfa/kg. Donc le paysan est spolié à la base par le gouvernement, qui ordonne par décret un prix bien en-deçà du prix du marché international (qui est pourtant à un très bas niveau actuellement).
Mercredi 11 Janvier 2017


Nouveau commentaire :

Vous êtes libre de commentez le contenu de ce site mais abstenez-vous de proférer des injures à 'encontre de qui que ce soit.
Merci de votre compréhension.
Abidanactu.com

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 31 Mars 2017 - 09:17 RFI Laurent Sadoux est décédé


Actu en Filet

Afrique du Sud : le ministre des Finances limogé

RFI Laurent Sadoux est décédé

Côte d’Ivoire : le prix du cacao enregistre sa plus forte baisse depuis 2012

Côte d’Ivoire: Simone Gbagbo toujours réclamée par la CPI malgré son acquittement

Côte d’Ivoire : le parti de l’ex-ministre Toikeusse Mabri parle de son avenir au RHDP, samedi

Les travaux de l’autoroute Yamoussoukro-Tiébissou lancés

AGROBUSINESS: Deux sociétés portent plainte contre l’Etat ivoirien

Simone Gbagbo acquittée aux assises: Affi se félicite de la décision

Maurice Kacou Guikahué depuis Toumodi : "Si tu n’as pas d’amour, tu n’es pas Pdci"

Vos Idées

Qui profite, ou pas, de la chute vertigineuse des cours du cacao?

Venance Konan: la Côte d'Ivoire «traverse une zone de turbulences»

Existence d’une pensée juridique ivoirienne: Wodié et Oble ‘’s’affrontent’’

Côte d'Ivoire/ Forces armées: Division...Le pire arrive!

Gambie: Yahya Jammeh a déménagé le palais en quittant Banjul

Situation sociopolitique: Anaky Kobena condamne la gestion de la crise par Ouattara

Mutinerie et grève généralisée dans l’administration: Odette Lorougnon exige la démission de Ouattara

RECONDUCTION DE LA GREVE DES FONCTIONNAIRES – IMBROGLIO AUTOUR DE L’ACCORD AVEC LES MUTINS/ REACTION DE PATRICK SAHI LOUA, PRESIDENT de la SOCIETE CIVILE DIGNE DE COTE D’IVOIRE

Le coup d’éclat militaire en Côte d’Ivoire est-il un coup de semonce ?